../s3_ae.gif Année 2019. Billets d'humeur syndicale
Billets d'humeur écrits CHAQUE SEMAINE en 2019 avec pour thème : l'enseignement (Evelyne Cima © 2019).

Les « billets d'humeur » 2019 d'Evelyne

Accès aux « billets d'humeur » par année

2019 | 2018 | 2017 | 2016

Introduction

Introduction

x

Présidente du syndicat SYNEP CFE-CGC (syndicat de l'enseignement privé CFE-CGC), à titre personnel il m'arrive régulièrement de m'insurger contre la politique éducative de la France.

Mes billets d'humeur (publiés chaque semaine depuis mi-2016 sur le site syndical du SYNEP CFE-CGC) sont le reflet de mon combat personnel, mais pas systématiquement de celui du syndicat que je préside.
Evelyne CIMA


Voici mes « billets d'humeur » de 2019


Janvier 2019

Janvier 2019

Bonne année 2019

6 janvier 2019
Bonne année 2019

Avant tout, meilleurs vœux 2019 à tous les personnels des établissements d’enseignement et, pour les agents de l’État, des vœux relatifs à la revalorisation de leur point d’indice, figé depuis maintenant 9 années consécutives !
Clic : afficher / effacer la suite
Je formule aussi des vœux pour que les diplômes français ne continuent pas à être dépréciés au niveau international et que notre ministre de tutelle reprenne sa copie, entre autres à propos du bac. À ce sujet, si j’ai une suggestion à faire aux collègues de toute les classes d’examen, c’est de continuer à annoter les copies de leurs élèves avec le sérieux qui les caractérise, ceci afin de bien informer les élèves et leurs parents, mais, comme le proposent certains « stylos rouges » fraîchement nés sur la Toile, de mettre une même note de 18 ou 19 voire 20/20 à chaque copie afin de renvoyer notre Gouvernement à ses responsabilités : s’il veut surclasser ou déclasser ses diplômes, qu’il le fasse sans contraindre implicitement ses professeurs à magouiller les notes !

De toute façon, comme je l’ai déjà dit à plusieurs reprises, il n’y a aucune raison pour que les enseignants soient juges et parties au niveau des examens.
D’ailleurs ce ne sont pas les formateurs ou les formatrices des auto-écoles qui font passer les examens du permis de conduire, mais des inspecteurs ou inspectrices du Ministère de l’Intérieur.

Pour le Bac et autres examens, le Ministère de l’Éducation Nationale pourrait copier celui de l’Intérieur !

Décembre 2018

Décembre 2018

« Le Dîner de cons » toujours d’actualité ?

31 décembre 2018
« Le Dîner de cons » toujours d’actualité ?

Hier, dernier dimanche de l’année, j’ai longuement hésité entre écrire mon habituel billet d’humeur dominical et attendre les vœux de notre Président pour faire un billet collant avec l’actualité. Mais…
Clic : afficher / effacer la suite
Comme j’ai alors incidemment visionné, en famille, « le Dîner de cons », film réalisé en 1998 par Francis Veber, au cours de sa projection j’ai eu l’impression de revivre l’atmosphère souvent cynique de certains événements politiques de cette année 2018 et j’ai souhaité vous en faire profiter !

Pour ceux qui ne connaîtraient pas encore ce film culte, je vous en résume la trame : la France coupée en deux. D’un côté les « cons », travailleurs, en quelque sorte comme vous et moi, et de l’autre côté, les « trop intelligents » (allusion à mon billet d’humeur de la semaine dernière) qui organisent des dîners-concours dans lesquels ils invitent leur sélection des premiers pour s’éclater à leurs dépens.

Je ne sais pas pourquoi mais l’organisation de ces dîners m’a fortement rappelé les réunions qui devraient être organisées incessamment sous peu entre notre classe politique et les « gilets jaunes », en attendant que ce soit avec les « stylos rouges », que je vous invite entre autres à consulter sur Facebook, puis les peut-être futurs « hommes verts », etc…

Certains éléments du peuple ne seraient-ils pas, aux yeux de quelques politiciens, les « cons » de service avec lesquels ils s’amuseraient cyniquement ?

Bac 2021. Notre ministre de l’EN est sans doute « trop intelligent pour moi » !

23 décembre 2018
Bac 2021. Notre ministre de l’EN est sans doute « trop intelligent pour moi » !

Lundi dernier, 17 décembre donc, sur la chaîne Public Sénat, le président du groupe LREM à l'Assemblée Nationale était interrogé sur les causes du mouvement des « gilets jaunes ». Il a alors estimé qu’au Gouvernement ainsi que chez les députés il y a une « erreur qui a été faite, et dont nous portons tous la responsabilité, moi y compris (...). C'est le fait d'avoir été probablement trop intelligents, trop subtils, trop techniques, dans les mesures de pouvoir d'achat. »

Du coup,
Clic : afficher / effacer la suite
je suppose que j’ai enfin saisi pourquoi je n’ai pas compris les subtilités ministérielles cachées derrière la réforme du bac 2021 ! Notre ministre de l’EN est sans doute « trop intelligent » pour moi !

Aussi, quoi qu’il en soit, je fais un appel angoissé à mes lecteurs : dites-moi vite ce que vous trouvez de sublime dans cette réforme du bac.

En attendant je vous souhaite de bonnes fêtes de fin d’année !

.
Pour en savoir plus...
Etc.

Etc.


Kiosque

Espace détente

Kiosque

.

.
.
.
.
.
.
.
Retour à la page d'accueil
E-R Cima, kaff.