../s3_ae.gif Ligne Maginot - Col-de-Raus et Baisse-de-Saint-Véran
Photos : Daniel Ellena, Jean-Jacques Moulins, etc. Documents SHD, Cima, etc. (E. R.Cima ©2011-2017).
Généralités

Généralités

Carte de la position

Baisse-de-Saint-Véran : fortification CORF d'infanterie du SFAM

Col-de-Raus : avant-poste du SFAM, en avant de la Baisse-de-Saint-Véran


photos/raus_ellena_3.jpg

L'avant-poste est situé à flanc de montagne (à mi-hauteur sur la photo), un peu au-dessus du col de Raus.
La photo a été prise depuis le col, dos tourné à la frontière (à 2km à vol d'oiseau en 1940 car après guerre la frontière a été repoussée plus au Nord). On constate que l'avant-poste est bien exposé aux italiens.

L'attrait touristique de ce lieu du Sud-Est de la France est évident pour ceux attirés par la montagne quasi-désertique et les fortifications «Maginot». Nous allons vous le décrire succinctement et évoquer tout aussi succinctement les combats (rares mais meurtriers) qui s'y sont déroulés en juin 1940.


Clic : Visionner l'avant-poste du Col-de-Raus (7°24'45'' ; 44°01'26'') sur une carte

Clic : Visionner l'ouvrage de la Baisse-de-Saint-Véran (7°25'23'' ; 44°00'59'') sur une carte


Tourisme

Tourisme

photos/col_de_raus.gif

Le sentier de haute randonnée GR52 est idéal pour la visite des lieux. On gare son véhicule sur le parc de l'Authion (en venant de Nice ou de Menton) puis on suit le GR52 sur 3 kilomètres, dans un paysage inoubliable.

Méfiez-vous et prenez vos précautions

Nous avons rarement eu très longtemps le beau ciel bleu des photos présentées dans ce document et, dans cette région, le temps peut passer à l'orage sans prévenir, en quelques dizaines de minutes !
Saint-Véran
Ouvrage

Ouvrage CORF de la Baisse-de-Saint-Véran

L'ouvrage CORF

photos/saint_veran.jpg

Sur cette vue générale on peut voir : le bloc 2 de l'ouvrage (au centre), le casernement du temps de paix en tôle métro (à gauche), l'ami du photographe Daniel ELLENA, Philippe CUNY (minuscule, à l'extrême gauche) et, tout au loin, le Col-de-Raus.

L'ouvrage était en construction en 1940 et n'a jamais été terminé. Achevé, il aurait comporté 3 blocs (75 hommes) : le B1 d'entrée, le B2 (autre entrée) armé de deux FM et d'un JM sous béton, le B3 d'observation avec une GFM.
Seul le B2 est construit.

Cette fortification CORF a été réalisée par la MOM (Main d'Œuvre Militaire) et non par une entreprise civile, après appel d'offre.


photos/saint_veran_jjm_entree.jpg

Entrée et créneau pour FM (vers le sud).


photos/saint_veran_ellena_b2.jpg

Créneau pour FM (vers l'Est).


photos/saint_veran_ellena_b2_jm.jpg

Créneau pour JM (vers le Nord - Col-de-Raus)


photos/saint_veran_ellena_caserne.jpg

Casernement du temps de paix et hors alertes, ciblé par l'artillerie italienne (1940) et franco-américaine (1945).


Col-de-Raus
Avant-poste

Avant-poste du Col-de-Raus

L'avant-poste

photos/raus_ellena_3.jpg

L'avant-poste est constitué d'un abri à 5 blocs, reliés entre eux par des locaux souterrains et, comme pour tout avant-poste, certains emplacements d'armes sont isolés de l'abri, à ciel ouvert ou sous béton. Ici nous avons : un bloc bétonné pour FM, un emplacement pour mortier et un abri en "tôles métro" utilisé en dehors des alertes.

Comme l'ouvrage de la Baisse-de-Saint-Véran, il a été réalisée par la MOM.


photos/raus_ellena_1.jpg

De droite à gauche on observe successivement : le bloc 1, le bloc 3, le bloc 2, le bloc 4 (observatoire à raz-du-sol), le bloc bétonné isolé (derrière le bloc 4) et enfin le bloc 5 (au même niveau que le bloc 1).


photos/raus_ellena_2.jpg

Photo prise en direction de la frontière (au Nord). On remarque, sur la gauche, une possibilité de recul sous couvert, en cas de nécessité. Cependant, en 1940, le recul n'était pas une option retenue pour les avant-postes.


Les blocs de la fortification souterraine

photos/raus_jjm_b1.jpg

Bloc 1 (entrée Nord). Une entrée Sud est au bloc 2.


photos/raus_jjm_b1_2.jpg
photos/raus_jjm_b3.jpg

Bloc 3.


photos/raus_jjm_b2.jpg

De gauche à droite : bloc 5 (en bas à gauche de la photo), bloc 4 (au raz-du-sol derrière le B2), bloc 2.


photos/raus_jjm_b5.jpg

De gauche à droite : bloc 5 (en bas à gauche de la photo), bloc 4 (au raz-du-sol), bloc isolé (derrière le B4), bloc 2.


photos/raus_jjm_b5_2.jpg

Intérieur du B5.


photos/raus_jjm_b4.jpg

Cloche d'observation du B4.


Emplacements extérieurs

photos/raus_jjm_seul.jpg

Bloc isolé, pour FM.


photos/raus_jjm_mortier.jpg

Emplacement pour mortier.


photos/raus_jjm_metro.jpg

Trois abris en «tôle métro» utilisés comme casernement en temps de paix et en dehors des alertes. Ils ont été malmenés par les tirs d'artillerie italienne (1940) et franco-américaine (1945).


Historique
Histoirique des combats

Histoirique succinct des combats de Juin 1940

photos/col_de_raus.gif

14 juin 1940

La S.E.S (Section d'Éclaireurs Skieurs) du 75e BAF (Bataillon Alpin de Forteresse) est commandée par le sergent TSCHANN. Elle dépend de l'avant-poste du Col-de-Raus. Sa mission est de contrôler les deux kilomètres situés entre l'avant-poste et la frontière : Capelet supérieur (altitude 2637m) et Cime du Diable (altitude 2685m).
Le 14 juin, en tentant de grimper à l'observatoire du «Capelet supérieur», elle est prise à partie par une mitrailleuse italienne installée sur le mont Macruera. Bilan : 1 mort (Alpin RIGOT) et un disparu (Alpin LAGIER).

20 juin

L'artillerie lourde italienne s'est installée sur les crêtes frontières, de part et d'autre de la Cime-du-Diable. Avec canons et mortiers elle exécute des «tirs de préparation» sur les deux fortifications (Col-de-Raus et Baisse-de-Saint-Véran) en vue de lancer une attaque par infanterie. Les destructions, entre autres des abris «métro», sont actuellement encore bien visibles mais aucune victime n'est à déplorer.
Alors, l'artillerie française de montagne, par ses tirs de «contre-préparation» bien ajustés, bloque la tentative italienne.

22-23-24 juin

Les italiens se manifestent encore quelque peu, face au Col-de-Raus, mais sans insister outre mesure, leur effort principal portant sur l'Est (et non le Nord) du SFAM.

Fin du document

.
Pour en savoir plus...
Etc.

Pour en savoir plus...

Etc.

Nos autres documents connexes

Juin 1940. Historique des combats du XVeCA pour Nice (par le Général Magnien, commandant le SFAM)

.
.

Kiosque

Espace détente

Kiosque

.

.
.
.
.
.
.
.
E-R Cima, kaff.