../s3_ae.gif Ligne Maginot - SFAM. Guerre franco-italienne. Droits d'auteur Cima 2010-2011.
Ligne Maginot - SFAM. 1941. Guerre franco-italienne. Dessins d'enfants de Menton
Dossier réalisé, à partir de documents divers, par E et R Cima, avec l'aide d'Alain Loviny que nous remercions.
Avant-propos

Avant-propos

Ce petit dossier, relatif à la guerre 39-45 dans les Alpes-Maritimes, présente des dessins d'enfants, réalisés dans une école de Menton, en 1941.

Son intérêt est double :

-Il montre un aspect de la propagande italienne de l'époque

-Il montre que, 50 ans plus tard, des documents peuvent être source de litiges pour "atteinte à la vie privée".

Dessins litigieux
Les faits

Dessins litigieux

Les faits

Dans les années 1990, notre ami "AG", grand amateur éclairé de fortifications Maginot, est appelé par une de ses connaissances :

"nous sommes en train de vider une ancienne école mentonnaise et nous venons de trouver quelques dessins qui vont certainement vous intéresser."

Il découvre ainsi, dormant dans un vieux placard poussiéreux, cinq dessins datant de 1941, époque à laquelle les Italiens avaient annexé Menton, suite à l'armistice de juin 1940.

Chaque dessin, réalisé par des écoliers de l'époque, représente l'attaque de l'avant-poste du Pont-Saint-Louis.

"AG", heureux de posséder de si rares (et intéressants) documents, ne peut s'empêcher d'en faire profiter le plus de monde possible et les expose, tels que trouvés dans cette vieille école.

Mauvaise idée !

En effet, le nom de chaque artiste en herbe figure sur les dessins.

Et alors, direz-vous ? Qui ne serait pas fier de voir son nom affiché dans une exposition ?

Réponse : par exemple ceux qui prétendraient avoir été les rejetons de résistants français ayant fui avec toute leur famille, leur ville bien aimée, pour se soustraire au joug Italien. Ils auraient alors bien du mal à expliquer leurs exploits artistiques de l'époque.

"AG" fut sommé par l'un d'entre eux d'effacer immédiatement chaque nom sous peine de procès. Les dessins que nous vous présentons sont donc devenus anonymes. Ils n'en sont pas pour autant inintéressants, à plus d'un titre.

Trois dessins

Trois dessins

photos/psl_dessin_enfant_0.jpg
légende : Les troupes italiennes passent le Pont-Saint-Louis
photos/psl_dessin_enfant_1.jpg
Légende : Les italiens conquièrent le Pont-Saint-Louis
photos/psl_dessin_enfant_2.jpg
Un dessin de propagande

Un dessin de propagande

photos/psl_dessin_enfant_3.jpg
Légende : Ils marchent les fils d'Italie, vers la victoire, vers la liberté
Un dessin patriotique

Un dessin patriotique

photos/psl_dessin_enfant_4.jpg
Légende du dessin : Aspirant Mario LALLI. Présent !
photos/psl_lalli.jpg En mémoire de Mario Lalli, le gouvernement italien de l'époque a édité une carte (dessin ci-contre) accompagnée d'un texte précisant qu'en attaquant, à la grenade, les mitrailleuses sous béton, il tomba devant la casemate en criant : «Vive le Roi, Vive l'Italie» (Document Henri Béraud, publié dans notre plaquette "La glorieuse défense du Pont-Saint-Louis" ISBN 2-9508505-2-9).
Conclusion
Attention !

Conclusion

Attention ! Vie privée !

Anonymat et vie privée. Mise au point !

L'absence de noms nous a valu quelques remarques du type : sans les noms, vérifiables, les dessins perdent de leur intérêt.

Exact ! Mais les procès pour diffamation ou "atteinte à la vie privée" se multiplient et nous n'y pouvons rien. Nous n'avons donc pas le choix, tout au moins tant que les personnes en question, ou leurs enfants, sont vivants.

Pour en savoir plus...
Etc.

Pour en savoir plus...

Etc.

Nos autres documents connexes

Commentaire d'internaute

«C'est avec ce genre de "connerie" [publication de certains noms dans une revue] que la personne qui vous écrit s'est faite virer !» Alors, prudence !
.
.
Kiosque

Espace détente

Kiosque

.
.
.
.
.
.